L’agar-agar est une algue rouge d’origine japonaise. Une fois déshydratée et réduite en poudre, elle peut être utilisée en cuisine. On l’utilise comme gélifiant, tout comme la gélatine (qui est, elle, d’origine animale : porc et boeuf…). L’agar-agar a également des propriétés nutritionnelles : il favorise la digestion et l’élimination des toxines. Il est un allié des régimes minceur.


Avec l’agar-agar, on peut faire :
1. Des gelées
2. Des crèmes
3. Des mousses
4. Des confitures et confiseries
5. Des terrines
6. Des entremets

L’agar-agar est devenu assez récemment l’un de ces « nouveaux » aliments santé / tendance qu’il fait bon utiliser pour être dans le vent, mais aussi – et surtout – pour cuisiner sain et léger !
« Nouveau » ? Pas pour les japonais, qui l’ont découvert au XVIIe siècle. Avec quasiment zéro calorie mais une grande richesse en minéraux, sa texture mucilagineuse favorise l’élimination des toxines et la digestion. Les japonais le savent et en glissent souvent une cuillerée dans leur tasse de thé matinale. En Occident, en revanche, on s’intéresse à lui surtout pour ses propriétés gélifiantes.

L'agar-agar peut remplacer la gélatine ?
Oui, dans le cas où les personnes qui ne veulent pas prendre de gélatine.
L’agar-agar est huit fois plus puissant que la gélatine, ce qui signifie que 1 gramme d’agar-agar = 8 grammes de gélatine.
Cela ne signifie pas pour autant que l'on puisse obtenir le même résultat en mettant de l'agar-agar à la place de la gélatine.
La texture obtenue avec l’agar-agar est plus ferme alors que celle avec la gélatine est plus crémeuse.

L’agar-agar doit être porté à ébullition dans un liquide, et ne « prend » qu’à refroidissement alors que la gélatine ne se cuit pas.

Comment mesurer l'agar-agar
?

La dose d’agar-agar la plus courante, 2 grammes, correspond à une cuillère à café pleine.

L’agar-agar existe en barres, en paillettes et en poudre. Que faut-il utiliser ?

Il vaut mieux prendre la poudre sans hésitation ! Les deux autres formes sont plus dures à utiliser car il faut les tremper et les cuire longtemps… Laissez tremper la chose quelques minutes dans de l’eau. Une fois essorée, délayez-la dans le liquide de cuisson encore froid, puis portez à ébullition. Au lieu des 30 secondes d’ébullition règlementaires pour la poudre, laissez cuire 6 à 10 minutes.

Où trouve t-on de l'agar-agar ?

On trouve l'agar-agar en boutiques bio ou diététiques et en épiceries asiatiques. Sinon, vous pouvez aussi en trouver sur certains sites Internet.
On en trouve en boîtes, en vrac ou bien en petits sachets, très pratiques car pré dosés.

Cela se conserve combien de temps ?

Pas trop longtemps, car l’agar-agar peut rendre de l’eau. Pour les desserts : 24 heures, 48 grand maximum. Pour les pâtes de fruits : une semaine au réfrigérateur. Pour les confitures : 3 mois, mais plus vite elles sont dégustées, meilleures elles sont.

Bonne recette !