Bonjour,

Je lis tant de commentaires négatifs ou décourageants sur ce régime, qui m'ont fait si peur, lorsque je consolidais le résultat, que je viens témoigner d'une réussite, relative, quand même, mais que je vais faire durer.

Les régimes, comme des vêtements, cela vous convient ou pas, pour moi, le Dukan me convient par son côté précis, on sait exactement ce que l'on peut consommer ou non, et ce, à toutes les étapes. Dans la plupart des autres régimes, les points, les calories, les "un peu-pas trop" nous font toujours tricher. Et puis le côté "à volonté" est rassurant, on n'a jamais faim!
Enfin, il ne faut pas rêver, quelque soit le régime, c'est toujours à vie qu'il faut surveiller le résultat après, ce qui nous a fait grossir avant n'a aucune raison de ne pas nous faire re grossir après! Seulement, ici, finalement les contraintes sont assez faibles et marchent. (Le son d'avoine, génial!!!)

En bref, il y a trois ans, j'ai enfin perdu 15 kilos, 1 mètre 70, et passé de 75 à 60 kilos (je prévoyais 12, mais la consolidation en a enlevé 3 de plus, que je me suis laissée reprendre doucement.(Mon mari me préfère pas trop mince!!!)

Comme je reste gourmande, et qu'il m'arrive de "zapper" quelques semaines la stabilisation définitive, ma profession, notamment me fait pas mal voyager et assister à des dîners ou des cocktails, il m'est arrivé de reprendre 2 ou 3 kilos, mais que j'ai toujours reperdu, avec un petit coup de "Dukan" et de consolidation.
Et maintenant c'est à plus 1 kilos que je réagis tout de suite (2 jours de protéines, c'est réglé). Cela dit, je mange de tout, ai réappris à aimer les légumes (ah! les jours protéines légumes, quel joie!) puis les fruits et tous les cadeaux qui arrivent en consolidation! L'idéal, en fait, est de rester souvent en consolidation deux. 2 repas libres par semaine, 2 portions de féculents, et une alimentation assez équilibrée.

J'ai 53 ans, et, depuis 25 ans avais essayé pas mal de régimes, très équilibrés, pourtant, en reprenant tout assez vite. Là c'est beaucoup plus stable, alors courage à tous et à toutes, un peu d'effort ensuite, mais encore plus de joie quand on craque pour des bonnes choses en se sachant mince! Et stop aux anti-Dukan, chacun sa route!

Hauts les coeurs, courage, ça marche, si on le fait vraiment bien pendant et surtout après!